Syndrome de l'essuie-glace

osteo essuie glace

Définition


Le syndrome de l’essuie-glace est une pathologie qui touche le genou. Il est fréquent chez les personnes pratiquants la course à pied, le vélo mais aussi la marche sportive.

Il est important de bien comprendre son mécanisme afin de prévenir au mieux son apparition ou sa récidive. De plus, s’il n’est pas pris en compte et soigné, le syndrome de l’essuie-glace apparaîtra de plus en plus précocement au cours de l’effort et pourra obliger un arrêt total de la pratique de la course à pied.


Rappels anatomiques


Le syndrome de l’essuie-glace va concerner la partie terminale du muscle tenseur du fascia lata (TFL) appelée bandelette ilio-tibiale. Le TFL est un muscle latéral de la hanche dont le rôle principal est la stabilisation du genou.

Le syndrome de l’essuie-glace, est une inflammation de la partie terminale du TFL. Ce syndrome est caractérisé par une douleur de la face externe du genou. Il a pour caractéristique de se déclencher pour un même temps d’effort.


Diagnostic du syndrome de l’essuie-glace


Son diagnostic est principalement basé sur l’interrogatoire et les signes cliniques.

- Localisation de la douleur

- Mode d’apparition : apparition de la douleur après un temps de course, vélo ou de marche active.

- Survient après un temps d’effort.

- Soulagé par l’arrêt de l’activité.


Diagnostic différentiel


Toute douleur de la face latérale du genou ne doit pas être diagnostiquée comme un syndrome de l’essuie-glace. En effet d’autres structures peuvent être à l’origine de douleurs de la partie externe du genou comme le ligament collatéral externe, la corne antéro-externe du ménisque.


Causes


Les causes sont principalement posturales. Il est possible de retrouver ce syndrome chez les personnes présentant un valgus de genou, des pieds plats, un déficit musculaire des muscles ischio-jambiers, un déficit des muscles rotateurs de hanche ou un manque de mobilité de la hanche...


L’augmentation rapide et importante de la charge d’entrainement peut aussi être la cause de son apparition, n’ayant pas laissé le temps à la bandelette de s’habituer aux contraintes exercées sur elle, comme dans tous les types de tendinopathies.


D’autres causes peuvent aussi intervenir comme l’utilisation de chaussures usées ou leur changement, le changement de surface ou de dénivelé lors de la course.


Traitements


Comme ce syndrome est souvent dû à un problème postural, il peut être entrepris un traitement de fond pour éviter ou limiter sa récidive.


En général au niveau musculaire il va falloir renforcer les muscles ischio-jambiers qui sont souvent déficitaires sur les quadriceps, les muscles rotateurs de hanche, les muscles fessiers.


Un travail au niveau de la mobilité des hanches peut être important car une hanche hypomobile entrainera une sur sollicitation du genou donc des douleurs à ce niveau, un gain de mobilité au niveau du genou peut être une chose à réaliser aussi.


Une séance de soins ostéopathiques rétablira les différents équilibres articulaires (bassin, genoux, chevilles, rachis…).

Il sera possible de réaliser des exercices adaptés et ciblés sur les muscles à renforcer afin de rééquilibrer vos appuis.


Mais quel que soit le traitement, la reprise de la course après un syndrome de l’essuie-glace doit se faire de manière progressive de façon à ré habituer le corps à forcer sans douleur.


Timothy Rouard, ostéopathe

Timothy Rouard est ostéopathe agréé sur Châteauneuf de Gadagne et Sorgues

Contact et Accès

Ayant deux cabinets je vous accueille sur Châteauneuf de Gadagne du Lundi au Samedi de 8h à 20h ainsi que le dimanche selon les disponibilités.

Le cabinet se trouve 564 A Route du Thor, 84470 Châteauneuf de Gadagne

Le deuxième cabinet à votre disposition est sur Sorgues, avec les mêmes horaires. Il se trouve 123 Avenue du 11 Novembre, 84700 Sorgues

Vous avez la possibilité de prendre rendez-vous par téléphone ou en ligne.
Pour toutes urgences merci de me contacter par téléphone.

 

Accès ostéopathe Châteauneuf de Gadagne